New York King > Règles & variantes

 Télécharger ici les règles complètes du jeu 

New York Kings
Règle du jeu

 

 

 

 

 

EXTENSION N°1 : JOKERS (The Jokers Extension)

 

Poser les deux cartes JOKERS (Mr R.I.P et Shado) sur le côté du plateau.

A son tour, un Affranchi peut tenter d’en recruter un disponible (remplace son action RECRUTER).

La procédure est la même: Le joueur propose une somme (de 1000$ à 10 000$) et lance autant de dés (de 1 à 10 dés).

Pour que le recrutement soit réussi, l’un des dés lancés doit avoir une valeur « AS » (sinon le recrutement a échoué et le joueur garde son argent).

Un JOKER est engagé pour UN TOUR SEULEMENT.

Il sera remis sur le bord du plateau et disponible pour un nouveau recrutement (par le même joueur ou un joueur différent) au début du prochain tour du joueur qui l’a recruté.

La carte est posée à côté d’un personnage/groupe de personnages qu’il accompagne/protège au choix du joueur qui recrute.. 

Un JOKER ne peut être laissé seul, s’il devait le devenir, il retourne immédiatement sur le bord du plateau et est à nouveau disponible.

Les JOKERS ont une valeur variable. En cas de provocation et/ou de contrôle par la police, à chaque nouveau lancer de dés, le joueur qui le contrôle choisit et change sa valeur (9, 10, J, Q, K ou AS) afin d’obtenir, à chaque fois, la meilleure combinaison.

AUCUNE carte RESSOURCE n’est opérante sur un JOKER (FAMILY BUSINESS, LOYALTY PRICE, UNDERCOVER COP…) 

Si un JOKER est supprimé (on peut décider de le sacrifier lors d’une fusillade perdue où il est présent), sa carte est définitivement défaussée.

Un JOKER peut être utilisé pour accepter/accomplir une mission qui nécessite 2 personnages lorsqu’il est engagé pour accompagner un personnage seul (homme de main ou Affranchi).

Illustrations Mr RIP & Shado: Gilduin Couronné

 

Rupture de stock!

Cette extension offerte en édition limitée pour Noël 2013 est maintenant en rupture de stock. Nous essaierons de vous l’offrir à nouveau à Noël prochain ;-)

 

 

VARIANTE OFFICIELLE DE L’AUTEUR :

« Pour l’amour du risque… » 

Il est dit dans les règles qu’on ne peut ni accepter ni accomplir une mission « à risque » sur un quartier où se trouve la police. J’avais fait ce choix pour accentuer l’utilité de leur contrôle (et de la phase corruption) et, le cas échéant, pour inviter celui qui ne la contrôle pas à négocier un mouvement favorable de la part du premier joueur pour le laisser faire son dangereux business loin de la NYPD. J’y voyais là encore l’occasion de tractations, chantages, menaces… véritables mamelles de mon inspiration pour ce jeu! Or, certains retours de joueurs m’indiquent que cette règle est trop « sclérosante » si la négociation tourne court ou si lesdits joueurs ne veulent/peuvent pas systématiquement tout négocier tout le temps. Ce que je conçois maintenant très bien.

DONC:

On PEUT accepter ou accomplir une mission sur un quartier où se trouve la Police.

MAIS:

Au moment où vos personnages l’acceptent ou au moment où ils arrivent sur ce quartier pour l’accomplir, il y a immédiatement tentative d’interpellation par les voitures de Police présentes (cf. Interpellation).

Tentative de la Police réussie: Personnages placés en garde à vue et mission défaussée (sauf si votre Affranchi est présent et qu’il veuille déclencher une fusillade)

Tentative de la Police ratée: Mission acceptée/accomplie.

Si de nouvelles éditions du jeu voient le jour, je pense même à modifier la règle dans ce sens. D’autant que si l’adresse en question comporte les 4 voitures (carré de J), la négociation pour qu’elles soient déplacées reste quasi incontournable… Sauf à ne travailler vos missions périlleuses qu’avec un carré de Dames ou Rois ;-)

Buona Fortuna,

Arnaud

 

F.A.Q

Ici quelques réponses aux questions posées par certains d’entre vous…

Peut-on transmettre une MISSION en cours d’un personnage/groupe à un autre?

- Oui. A votre tour, quand plusieurs de vos personnages se trouvent à une même adresse, ils peuvent se donner/s’échanger leurs missions en cours sous réserve de respecter le nombre de personnages nécessaires à l’accomplissement de chaque mission (1 ou 2). Ce don/échange se fait sans coût d’action supplémentaire. On ne peut pas donner/échanger une mission avec des personnages d’un autre joueur.

Peut-on déplacer la police dans les 4 quartiers périphériques de recrutement des hommes de main ?

- Oui. La police va où elle veut.

Certaines cartes ressources permettent de remplacer « un mouvement ». Cela veut-il dire tout le mouvement d’un personnage ou uniquement l’un de ses deux points de mouvement ?

Une carte de mouvement spécial remplace TOUT le mouvement d’un personnage/groupe se trouvant à la même adresse (donc les 2 points, ou les 3 points du métro).

L’action Recruter de l’Affranchi est-elle une action supplémentaire, l’autorisant ainsi à faire deux actions par tour, ou apporte-t-elle juste un nouveau choix lorsqu’il doit réaliser son action ?

- C’est bien une action SUPPLEMENTAIRE. Il peut donc, par exemple, accepter une mission ET recruter un homme de main (sur place, à distance ou grâce à une carte ressource mais, dans tous les cas, uniquement une fois par tour).

 Est-ce que lorsqu’on s’arrête sur un lieu où il y a des des personnage adverses il y a automatiquement provocation, ou est-ce que l’on peut choisir de ne pas les provoquer (mais par exemple Accepter ou Accomplir une mission sur le lieu) ? 

- Aucune provocation n’est obligatoire ou automatique, on peut donc choisir de faire autre chose sur une adresse contenant des personnages adverses, ou ne rien y faire du tout.

Lors d’une provocation/fusillade entre deux mafieux, qui doit jouer les cartes fusillades en premier ? Le provocateur ou le provoqué?

- Les cartes se jouent selon l’ordre de pose. J’attends de voir ce que donne son fusil à pompe qu’il dit détenir ou j’arrose direct à l’AK 47 tout de suite pour mettre tout le monde d’accord?. Mais la main la plus forte, en général, a toutes les raisons d’attendre.

Lorsque l’on joue une carte pour débaucher l’homme de main d’un adversaire, si l’homme de main a une mission en cours, qu’advient-il de la mission?

- La mission est conservée et sera au bénéfice du nouveau propriétaire de l’homme de main.